•  Le message du président

    Le CVA s’est établi en tant qu’acteur professionnel, crédible et bien informé aux yeux du gouvernement et nous utiliserons cette influence afin de nous assurer de la viabilité et de la force de notre industrie au Canada. Votre adhésion nous aide à nous assurer que la voix de l’industrie est entendue là oz nous en avons le plus besoin.

     

    Bienvenue aux nouveaux membres!

     Foggy Gorilla Fogged Cloud
    Smaug Vape Shop  City Vapes
    Digital Vapor  Indulgence Innovations
    All Day Vapes, Juice Monkey
  • Les actualités réglementaires : ‘’Regulator Watch’’
  • Qui nous sommes

    Fondé en 2014, l’Association Canadienne de la Vape (CVA) représente des membres de partout au Canada. Notre principal mandat est de travailler avec le gouvernement afin d’encourager la mise en place d’une réglementation appropriée de l’industrie en partant du principe que des millions de Canadien(ne)s désirent arrêter de fumer grâce à une alternative au tabac sécuritaire. Le CVA a rencontré des législateurs provinciaux à travers le Canada et Santé Canada au sujet de cette problématique. De plus, l’Association croit qu’une réglementation est nécessaire et doit assurer la sécurité de tous les Canadien(ne)s de manière responsable et sans empiéter sur nos droits constitutionnels d’avoir accès à une alternative sécuritaire face au tabagisme.

  • CVA-pin-badge_118x129.png
  • Merci!

    Un immense merci à Stéphane Guitard et sa campagne de financement par appel à tous sur la page Facebook ‘’Front Commun Loi 44’’. Lancé le 11 février 2016, l’appel à tous a eu comme résultat une levée de fond de plus de 35 000$ à ce jour pour aider à démarrer le premier recours judiciaire au Québec. Cette campagne a réussi à amasser des fonds à l’extérieur du Québec aussi, notamment un don de 5 000$ de Dash Vapes. Dans un geste d’une grande élégance et traduisant son immense détermination à lutter contre une législation injuste, Phillipe Quenneville et Chateau Noir a mis sur le marché un liquide spécialement pour la cause : United. Les recettes de la vente de United ont été entièrement donnée afin de financer la lutte québécoise! À la fin de février, le premier objectif de financement de 50 000$ a été facilement surpassé. Merci Stéphane pour ton appel à tous inspirant!

  • Recours constitutionnel du CVA au Québec

    L’Association Canadienne de la Vape (CVA) a entrepris un recours judiciaire contre la Loi 44 du gouvernement du Québec, ‘’Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme’’ , qui a pris effet le 26 novembre 2015.

     

    ‘’En interdisant le test des cigarettes électroniques dans les commerces spécialisés, en bannissant l’affichage et la promotion de tout produit de la vape dans les magasins et les boutiques électroniques, nous croyons que le Gouvernement du Québec devrait être amené en cours afin de tester la constitutionnalité de la loi 44’’ mentionne le Président du CVA Beju Lakhani. ‘’ Nos membres incluent ceux qui souhaitent vaper plutôt que de fumer du tabac et ceux qui assistent les consommateurs à choisir le produit le plus approprié qui répond le mieux à leurs besoins et aussi, bien sûr, à leur enseigner comment les utiliser correctement. En introduisant ces mesures, nous croyons que le Gouvernement du Québec a surpassé ses pouvoirs législatifs ce qui ne nous laisse d’autre choix que d’amener cette cause devant les tribunaux’’ a dit M. Lakhani.

     

    Le CVA, en tant que partie prenante de l’industrie de la vape a participé aux consultations publiques et a proposé des alternatives raisonnables aux mesures proposées par la Loi 44.

     

    En décrivant comment les membres se sentaient par rapport à l’action en justice, M. Lakhani ajouta qu’un ‘’recours légal n’est pas quelque chose que nous avions envisagé entreprendre, ni quelque chose que nous prenons à la légère, cependant, nous n’avons aucune autre alternative.’’

     

    Le CVA croit qu’en imposant ce type de mesures, le gouvernement risque de provoquer l’apparition d’un marché noir de la vape où la réglementation, incluant l’interdiction de la vente aux mineurs, sera pratiquement impossible à imposer. Sous la Loi 44, les consommateurs québécois ont encore accès aux boutiques en ligne domiciliée dans les autres provinces canadiennes ou outremer à une époque où le gouvernement tente de restreindre l’offre en ligne de gambling à l’intérieur de la province. ‘’Cela ne fait aucun sens de créer une situation négative pour les fumeurs qui désirent abandonner le tabagisme en faveur d’une alternative plus sécuritaire comme la vape’’ a mentionné M. Lakhani.

     

    Les nouveaux utilisateurs des produits de la vape qui ne peuvent pas en obtenir auprès d’un commerce spécialisé légitime sous la réglementation actuelle ne seront pas capable de recevoir en personne de l’information ou des instructions adéquates et appropriées sur une utilisation efficace dudit produit.

     

    ‘’Les propriétaires de boutique spécialisée avaient l’habitude de passer en moyenne entre une heure et une heure et demi à expliquer le fonctionnement des produits de la vape au consommateurs désirant utiliser ceux-ci comme mécanisme de cessation tabagique, spécialement les utilisateurs qui n’ont jamais été en contact avec cette technologie. Nous ne sommes plus autorisés à offrir ce type de formation pratique au Québec à cause de la loi 44 et je crains que les motivations ne soient simplement politiques’’ a dit Daniel Marien, porte parole québécois du CVA.

  • GET-INVOLVE_french.jpg
  • Événements à venir


  • CVA-FOOTER.jpg